Partagez | 
 

 Like a hobo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Davy Jones
Maître du Jeu
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 12/07/2013

Feuille de personnage
Puissance: 0
Niveau Réputation: 0
Berrys: 0

MessageSujet: Like a hobo   Mar 24 Déc - 15:47

Veille de Noël. Dans le pensionnat Hop-et-aile, aux toits alourdis par la neige et au silence à peine transgressé par les échos festifs du centre-ville situé non loin, tout semble tranquille... Seulement, l'habit ne fait pas le moine, bien au contraire. Quelques petits plaisantins déguisés en Père Noël s'amusent à transgresser l'esprit festif de ceux qui sont obligés de rester au lycée pendant ces vacances. Leurs exactions vont du simple tag jusqu'au saccage de pièces, carrément... Qui sont-ils? Que veulent-ils réellement? Peut-être le découvrirez vous ce soir...

[***]

Premier étage du lycée, salle de classe vide... Vide? Non, on peut y voir quatre personnes: deux élèves d'abord, particulièrement turbulents: les frères Sting et Killuah. Derrière ces prénoms fantaisistes se cachent surtout deux cancres, capables de faire les pires âneries. Pas étonnant donc qu'ils soient en retenue malgré la période festive. Et pour les surveiller, un duo du tonnerre: Saizou, un pion baba cool à qui rien que le mot travail hérisse le poil, et Jango, qui brûle sûrement d'impatience puisqu'il avait probablement d'autres projets pour ce soir. Est-ce que les frères La terreur feront correctement leur devoir du soir? Saizou travaillera-t-il? Vous le saurez sûrement bien vite!

Pour rappel, c'est un mini rp donc ne vous sentez pas coupables de ne pas écrire des tartines. S'il faut l'intervention d'un PNJ, elle sera faite, mais nous vous faisons confiance pour vous aiguiller dans une direction correcte. De toute façon, le but, c'est que vous vous amusiez. Pour l'ordre, mettez-vous d'accord entre vous. Bon rp et Joyeuses fêtes sur OPL!

Revenir en haut Aller en bas
Jack D. Aniel's
Pirate
avatar
Messages : 1172
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22

Feuille de personnage
Puissance: 9 435
Niveau Réputation: 21
Berrys: 81 920 540

MessageSujet: Re: Like a hobo   Mar 24 Déc - 17:07

Voilà la période de Noël était arrivée, moi qui voulais aller fêter ça avec ma famille, et bien je ne pouvais même pas, on m'avait dit que je ne travaillais pas assez et que c'était une sorte de punition que je reste ici, au pensionnat Hop-et-aile. C'était le truc dont j'avais horreur, oui qu'on me sucre mes vacances ça me foutait en rogne, et en plus je devais faire quoi ?

Surveiller ces deux garnements de Sting et de Yue, deux énormes cancres qui ne faisaient que des bêtises, j'étais comme eux plus jeune, et regardez ce que je suis devenu, un pion, un glandeur de pion qui ne foutait jamais rien, et il y avait un autre surveillant avec moi pour les surveiller, et c'était Jango, un mec avec un tempérament de feu, et pour nous faire chier encore plus, des petits malins s'amusaient à faire des farces en se déguisant en Père Noël, ils n'étaient pas drôles ceux-là, ça me faisait encore plus chier qu'ils viennent foutre la merde.

Donc j'étais dans la salle de retenue, assis au fond à me balancer contre le mur, Django était au bureau, et devant lui, il y avait les deux cancres. Au moment où j'ouvre les yeux je vois Sting qui passait un bout de papier à son frère, Jango ne l'avait pas vu faire, faillait-il que j'intervienne?

"Hey oh les deux frères là, vous êtes en retenue donc on évite de se passer des petits mots en douce."

Je leur disais ça en sachant pertinemment qu'ils n'allaient pas m'écouter, mais je disais cela juste pour la forme, juste pour dire oui j'ai fais mon travail, alors que ce n'était même pas vrai, je préférais glandouiller au lieu de travailler. Maintenant Jango allait il réagir à ce que je venais de dire?

Spoiler:
 

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
 
Spoiler:
 

 
Brofish Clan:
 


Dernière édition par Saizou Yukimura le Sam 25 Jan - 10:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Like a hobo   Mar 24 Déc - 17:34

Putain mais il est sérieusement sérieux le dirlo de cette école ? Nous coller moi et mon free pour des conneries qu'on a même pas faites ! Ouais, c'est pas faux, on a peut-être commis une erreur en faisant un trou qui séparait les toilettes des filles et celles des garçons avec une chignole ! Allez savoir ! Le dirlo nous avait pris la main dans le sac. Qu'est-ce qu'il fichait dans les toilettes des filles lui aussi, quelle galère ! Bon bref, j'étais dans la salle de retenue avec mon frère Yue, un sacré bout-en-train celui-là. Vraiment des fois il faisait le timide avec les gens qu'il ne connaissait pas mais dès qu'il en apprend un peu, il devient un tout autre homme.

Bwahaha, pas que je les aimais pas ces deux surveillants, mais entre un qui était complètement fou allié à toujours de sentir enflammé et toujours vouloir nous apprendre des trucs inutiles et l'autre qui ne travaille jamais. C'était pas un surveillant "cool", ni quoi, hein, c'était juste un abruti de pion incapable de faire son boulot correctement. Au le voilà qu'il veut la jouer gars qui s'intéresse à ce que l'on fait, la bonne blague. Il a vraiment cru que j'avais filé un papier mon frère ? La blague, je lui avais balancé ça pleine gueule ouais, vraiment ce Saizou, incapable de différencier le geste amical du geste violent. D'ailleurs, il pensait vraiment m'empêcher de parler ?
    Hé Saizou, je t'aime bien parce que t'es un branleur de première, mais si je veux parler avec mon frère, je parle, clair ?

Et voilà, mon côté insolent qui ne m'apportait que des problèmes refaisaient surface, pour mon plus grand bonheur. Si ces personnes souhaitaient vraiment nous empêcher d'aller fêter Noël et bah ils le fêteraient avec nous. Ah ouais, ils allaient prendre vachement cher aujourd'hui. D'ailleurs je débutais mes petites conneries en balançant un bout de gomme vers Saizou, ce con. Ensuite je prenais l'abrégé en acier et je la tapais sur ma table, en faisant des bruits d'abrutis finis. Vraiment c'était le genre de coups qui énervaient n'importe qui, déjà que je les empêchais de passer les fêtes avec leurs familles, si en plus je les emmerdais, bonne chance !
    D'ailleurs Yue, j'ai envie d'aller faire un tour après, on bouge ?

Allez, foutons la merde !


Dernière édition par Sting Crusher le Dim 29 Déc - 3:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Like a hobo   Mer 25 Déc - 0:04

Yare, yare... Le temps était vraiment contre Killuah et son frère ce jour-là ! En effet, c'était la veille de Noël, pratiquement tous les élèves de l'internat se sont barrés chez eux pour faire la fiesta entre eux, tous sauf deux... Les frères Sting & Killuah qui avaient quand même une certaine réputation qui ne passait pas inaperçu. Ils auraient quand même pu leur faire un effort de laisser passer leurs dernières conneries pour ces vacances, mais apparemment non, c'était trop demander pour ces enfoirés.

Retenus à cause d'une mauvaise farce auprès de la gente après avoir élaboré une idée fastidieuse, ces derniers ont été pris en flagrant délits, le main dans le sac par principale lui-même. Et bien, c'est pas qu'ils avaient échappé bel, mais le pire était certainement à venir. Se retrouvant emprisonner dans la salle de perm' en compagnie de deux surveillants qui avaient tout deux un style assez dégueulasses, ces deux salopards avaient décidé de rester ici pour tenir compagnie à nos deux jeunes héros...

S'ils avaient refusé, peut-être que Sting et Killuah seraient déjà également eux aussi en vacances... Ah la la, c'était tellement beau pour être vrai. Une chose était sûre, eux aussi, allaient avoir leurs doses et ne passeraient pas Noël avec leurs amis, surtout ce dénommé Jango qui avait l'air impatient. Alors que Killuah rêvassait en se curant le nez tout en regardant son cahier détérioré, ce dernier reçut une boulette de papier - expédier par Sting, il n'y avait aucun doute là-dessus - sur son visage.

« - Hey ! Tu joues à quoi là enfoiré ! »

Puis, voyant que le surveillant tordu du fond leur fit une remarque assez étrange.

« - T'es vraiment con toi, hein... Je comprends pourquoi t'as fini surveillant au lieu d'être derrière un bureau ahah ; c'est sûr qu'avec un mec dont le quotient intellectuel est inférieur à la norme, tu irais pas bien loin ! »

Lui envoyant une pique bien méritée à ce bon à rien, Killuah pouffa de rire lâchant un hurlement de dragon pour s’enjailler et fêter ça, espérant que Sting le suive dans son délire. Avec tout ce brouhaha il était sûr d’attirer l’attention du deuxième surveillant afin de pouvoir le mettre plus en rogne.

« - Bon Sting tu disais... Comment ça après ? Autant y aller maintenant, fais pas l'timide... On fait comme d'hab ; tu prends à droite et moi à gauche éhéh, on baise le système quoi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Flynn D. Trafalgar
Capitaine Pirate
avatar
Messages : 311
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Puissance: 7 765
Niveau Réputation: 18
Berrys: 12 535 000

MessageSujet: Re: Like a hobo   Jeu 26 Déc - 22:39

Noël… je n'avais pas besoin de le passer en famille, pour une fois. Avec mon oncle hystérique qui tire au fusil de chasse dans la neige et ma grand-mère qui hurle des chansons paillardes sur le trottoir, avec une bouteille à la main. Tous à l'asile ! Hop, emballé c'est pesé. J'avais prévu des plans, une soirée en compagnie d'une charmante plante. Cheveux roses, regards de braise et formes parfaites. Bref, un noël comme on en fait plus. Mais il a fallut qu'un gars s'en mêle… surement un jaloux, quoi d'autre ? Encore un type qui essaie de gâcher le bonheur des autres parce qu'il n'est pas capable d'être heureux. Sérieux, loupé une telle occasion pour quoi ? Me retrouver bloquer avec deux boutonneux puceaux et un… je ne sais même pas ce qu'il est celui là. Surveillant sans avenir, vouer à finir sur le bord d'un trottoir à se vendre pour un kinder. J'en avais connu des soirées désastreuses, mais celle-ci battait tous les records. Je pianotais sur mon portable, tentant désespérément de tuer l'ennui. Je ne m'occupais même pas des élèves et encore moins de Saizou. Il tentait en vain de jouer les surveillants sévères, mais il était aussi doué qu'une huitre sur une plage. Mais là, c'est le drame… le manque de respect envers mon collègue, je m'en tape, mais vouloir se faire la belle alors que je suis forcé de rester, je dis non. Dans un élan de colère incontrôlé je retourne le bureau pour le faire voler vers la porte, bloquant ainsi le passage. J'allumais une cigarette, tant pis si j'étais à l'intérieur, mais hors de question que je les laisse sortir de là.

- Bande de petits cons ! Le premier qui bouge je lui enfonce un p***** de poteau électrique dans le c** pour le faire ressortir par la gorge ! Est-ce bien clair ?

Les feuilles retombaient à peine lorsque je terminais mon discours. Puis je réalisais ma connerie… La table était en vrac, à moitié casser et je n'avais plus de table. Je posais à nouveau mon cul sur ma chaise en soupirant.

- Saizou tu la fermes ! Va jouer aux billes dans ton coin ! Quant à vous deux… je m'en tape de ce que vous faite, même si c'est pour pendre l'autre tanche, qui me sert de collègue, par les pieds… Mais restez dans cette p***** de salle. Je loupe un super plan pour surveiller deux puceaux, alors pas la peine de faire les malins, sinon vous êtes morts.

Je tirais longuement sur ma cigarette avant de recracher la fumée au-dessus de moi. Je me replongeais tranquillement dans mon portable, plus naturellement possible. J'étais connu pour mes excès de violence. Mais j'étais aussi très doué pour calmer les plus difficiles, bien que mes méthodes soient… quelque peu discutables. Il y a déjà eut trois malaise, deux départ à l'hôpital et sept tentative de fuite… les fuyards tenter de me fuir. J'étais plutôt cool en temps normal, alors ces deux là n'avaient aucune raison de me prendre la tête. Il tire leurs heures de colle et on rentre tous chez nous.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jack D. Aniel's
Pirate
avatar
Messages : 1172
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 22

Feuille de personnage
Puissance: 9 435
Niveau Réputation: 21
Berrys: 81 920 540

MessageSujet: Re: Like a hobo   Sam 28 Déc - 18:57

Voilà j'avais essayé de les reprendre pour faire genre que je savais bosser, mais bon ça n'avait pas fonctionné vu que Sting m'avait dis qu'il m'aimait car je foutais rien, et puis son frère qui me lançait des piques en me disant que c'était normal que je sois devenu un surveillant, mais il se trompait lourdement, j'avais les capacités pour faire autre chose, mais ce métier me plaisait bien car je n'avais pas besoin de travailler, ce que j'aime bien. Tient maintenant l'autre surveillant s'énerva, il envoya en plus son bureau contre la porte, pour ne pas pas que les deux sortent, c'était bien se qu'il faisait mais bon c'était des manières peu orthodoxes, mais bon il était comme ça.

"Oh commence pas, si j'veux parler et bien je parle, c'est pas toi qui m'commande, t'es pas encore mon père pour me dire ce que je dois faire!!! Merci Sting de me dire ça. Et toi Yue sache que je n'ai pas un quotient intellectuel inférieur à la norme,c'est juste que je n'aime pas travailler et qu'avec le travail de surveillant je peux dormir et ne rien foutre tranquillement.

Bon après avoir réussi à placer quelques mot je m'affalais sur la table pour pouvoir dormir, et bien il n'y a pas que toi Jango qui aurait dû passer une soirée en charmante compagnie, j'aurais dû lui dire, mais bon tant pis, alors que j'étais presque sur le point de dormir, j'entendis des bruits bizarres, les personnes qui s'amusent à se déguiser en Père Noël vont-ils faire leur entrée maintenant ou non? En tous cas ça me ferait chier, car je ne pourrais pas finir de dormir tranquillement avec ces connards, au pire je laisserais Jango et les deux petits cancres s'amuser avec les mecs qui s'amusent à gâcher Noël, surtout qu'il était déjà gâché avec eux deux. En tous cas je ne bougerais pas le petit doigt sauf si un viens me faire chier ou si un des trois me forcent, je verrais bien le moment venu en tous cas.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
 
Spoiler:
 

 
Brofish Clan:
 


Dernière édition par Saizou Yukimura le Sam 25 Jan - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Like a hobo   Mer 1 Jan - 18:52

Qu'il était con ce Saizou, pour ça que je l'appréciais bien, il pensait vraiment que ma petite pique insolente de tout à l'heure était sympathique ? Hé bah mon pauvre, t'es mal barre  si t'arrives pas à différencier la méchanceté de la gentillesse, très mal barré ! Je regardais Saizou avec un air de dire "Gros je sais pas ce que t'as fumé, mais tu vas me filer l'adresse de ton fournisseur, j'ai envie de planer comme toi c'est pas possible une telle connerie !" Mais bon je m'abstenais, j'évitais de l'énerver, la meilleure carte à jouer pour sortir de là était de faire s'embrouiller Jango et Saizou - chose qui ne devrait pas être compliquée, si vous voulez mon avis - pour nous permettre, à moi et à mon frère, Yue, de nous échapper et d'aller foutre la merde dans ce putain de pensionnat, pour la peine de nous priver de Noël, bande d'enfoirés !
    Ah Saizou je t'aime bien, sérieux. Jango faut pas t'exciter, t'enflammes pas non plus, ça te sert à quoi de balancer le mobilier comme le dernier des cons ? Sérieux on dit que c'est moi le fouteur de merdes de l'école, mais ceux qui coûtent le plus cher à l'école, c'est vous.

Jango, ce cher Jango était vraiment fou, un vrai con sérieux. Enfin, il avait le style du mec carrément abruti et gothique, la longue chevelure rouge, le rouge à lèvres noir, du vernis à ongles de la même couleur, il était vachement efféminé cet abruti quand j'y repensais. Enfin bref, je me levais, il m'avait pété un tympan à hurler comme le dernier des abrutis. En plus quand je regardais les deux surveillants, je soupirais encore, la différence des deux gars, leurs personnalités étaient complètement opposés et on pouvait jouer dessus avec mon frère, l'un sur l'un et l'autre sur l'autre, si je peux dire ça comme ça. Enfin bref, je me levais, les mains dans les poches et je regardais Yue, il connaissait ce regard malicieux, je pense et je savais qu'on avait une connection pour foutre le bordel, j'allais en direction de Jango par la suite et je foutais une chaise de l'autre côté de sa table, et je m'asseyais dessus, foutant mes jambes sur cette table.
    Alors Jangi Jango comment que tu vas depuis tout à l'heure, je te sens un peu sur les nerfs, c'est normal ? Problèmes de Noël peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Like a hobo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Like a hobo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» like a hobo - CYR&ANDREAH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Taverne du Flood :: Mini-Event : Pensionnat Hop-et-aile-