Partagez | 
 

 Faites place à Jélina-Rose !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jelina-Rose Vandersnash
Agent du CP4
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 13/06/2015

Feuille de personnage
Puissance: 580
Niveau Réputation: 3
Berrys: 2 000 000

MessageSujet: Faites place à Jélina-Rose !   Ven 9 Sep - 10:17

Surnom : Sujet N°7
Âge : On ne demande pas son âge à une dame, voyons !
Lieu de naissance : Impel Down
Race : Humaine
Camp : Agent du CP-4
Capacité : Giro Giro no Mi
Métier : Archéologue/Shaman

Var der Snash
Jélina-Rose
Quiconque abandonne l'idéal de la Justice, devra s'attendre à être traité comme une bête !
Caractère : "Un esprit presque sain, dans un corps sain."

Jélina-Rose est une personne très sensible et féminine qui ne demande qu'à être protégée et aimée. Elle adore les gâteaux à la fraise et semble donner beaucoup d'importance à des choses qui n'en valent pas la peine. Elle prend l'habitude de frapper et parfois même d'insulter quand on ne tourne pas dans son sens. Elle a toujours envie d'être un peu plus forte que les autres, car elle craint de devenir inutile aux yeux de ses camarades. Malgré sa personnalité réservée et conservatrice, Jélina-Rose  ne montre que très peu de modestie ou d'inhibition et pour elle, abandonner est inadmissible.

Parfois, manipulatrice, parfois extravertie, d'autre fois introvertie, Jélina-Rose est une actrice hors pair. Capable de pleurer sur commande ou d'afficher son plus beau sourire dans les moments les plus difficiles, il est quasiment impossible de lire le jeu de la jolie brune.

De ce fait, le caractère de Jélina varie selon la situation, elle peut très bien être une femme douce, la meilleure compagnie du monde, amicale, joyeuse, sensuelle, le sourire aux lèvres. Toujours partante pour faire la fête et s'amuser, elle est alors une jeune femme douce et adorable avec qui il est bon de s'entretenir et de passer du temps.

Très optimiste, la jeune dame a toujours tendance à voir le bon côté des choses, optimisme qui a tendance à se propager autour d'elle tellement la jeune femme y croit de tout son cœur. Cependant, la brunette n'est pas née de la dernière pluie et sait parfaitement reconnaître une situation désespérée quand elle en rencontre une.

De nature peu engageante, Jélina-Rose n'a jamais été douée avec les relations amoureuses et est devenue quelque peu misanthrope vis-à-vis de le gente masculine. Mais ça c'est une autre histoire encore. N'étant pas une féministe pour autant, la jeune femme met un point d'honneur à toujours faire mieux que les hommes de son équipe.

La jeune femme peut également se trouver détestable et obsessionnelle en ce qui concerne son point de vue ou pour la justice, SA justice ! Sa foi aveugle envers ses valeurs la détourne parfois du bon chemin. Jélina-Rose mettrait tout en œuvre pour que celle-ci soit respectée et absolue. Femme aguerrie, elle ne donnerait pas sa part au chien en ce qui concerne le complot pour faire tomber les têtes pensantes de se monde corrompu et ainsi faire triompher sa justice de la manière la plus efficace possible.

En société, La belle sait se tenir, mais elle ne connaît pas la subtilité et elle n'a pas peur de froisser ceux qui l'entourent. Son franc parlé et son honnêteté lui ont déjà valu quelques problèmes, mais elle s'en fiche. On ressent d'ailleurs dans sa façon de parler que la demoiselle est quelque peu arrogante. Elle peut sortir des paroles blessantes sans qu'elle s'en rende compte. Il ne faut pas pour autant croire qu'elle se pense meilleure que tout le monde, mais il est sûre qu'elle ne se considère pas comme une faible femme.  

Et pour finir, Jélina-Rose est peut-être assez naïve, mais elle est très observatrice. Regardant le moindre détail qui l'entoure, elle essaye toujours de voir au delà des apparences, sans pour autant en comprendre réellement le sens caché. Elle aime les grands espaces et la liberté, bien qu'elle soit illusoire. La demoiselle est ingénieuse et trouvera toujours un moyen d'obtenir ce qu'elle veut, d'une manière ou d'une autre, c'est une femme débrouillarde qui ne se laisse pas surmonter par les difficultés qu'elle rencontre.
Physique : “Avec presque ce qu'il faut où il faut"

Sa peau est lisse et douce au toucher, un véritable bébé sur ce point, mais je vous conseil tout de même de ne pas aller le vérifier par vous-même sans son accord au préalable sous peine de représailles aux proportions démesurées. Les choses étant dites, trois petits grains de beauté se trouvent sur le côté droit de son visage, un au niveau de la mâchoire inférieure et deux autres dans le cou. Tant qu'aux autres, vous ne les découvrirez sans doute jamais. Comme toute femme qui se respecte, Jélina-Rose aime être coquette, les lobes de ses oreilles sont toute deux percée pour pouvoir lui permettre de mettre de jolis assortiments de boucles d'oreille. Sur sa peau, elle ne porte pas de tatouage à priori, mais après tout qui pourrait réellement le dire si ce n'est que la principale concernée. Mais on ne met pas de stickers sur une Ferrari !

Jélina-Rose est maintenant une femme accomplie, même si ce ne fut pas toujours le cas, la jeune dame sait se satisfaire de ce qu'elle a. Arborant une chevelure châtain/brune suivant la lumière, composée de long cheveux fins, la coiffure est une chose que la jeune femme ne néglige pas, d'ailleurs elle ne néglige aucun détail de son physique. Sans pour autant passer un temps fou sur son apparence, la jeune femme aime plaire et faire bonne impression, chose qui ne déplaît pas à la gente masculine. Jélina-Rose ne recherche pas la perfection et un simple coup de main dans les cheveux suffisent généralement pour leur faire prendre une forme que la jeune femme apprécie. Elle se considère plus comme une beauté sauvage qu'une grande dame.

Ses yeux sont ni trop grands ni trop petits, ils ont une forme d'amande d'une couleur marron. Son regard peut varier selon la situation face à laquelle la jeune femme est opposée. Il peut tout bien être aussi doux que larmoyant, que furieux et transperçant. Malgré son attirail, les yeux de la jeune femme sont ses armes les plus puissantes et elle sait en user et en abuser de bien des manières. On ne peut pas vraiment dire si Jélina-Rose est sincère ou si elle joue un rôle d'actrice dans son comportement ou quand elle tient des propos. Ses cils sont longs et mettent parfaitement ses yeux en valeur.

Le petit nez de la demoiselle est centré au milieu du visage, normal me direz-vous ! Et bien sachez que suivant les personnes, les éléments composant le visage peuvent très bien ne pas être en accord avec les lois de la nature.  Sa bouche est composée de deux lèvres pulpeuses et son sourire est sa seconde arme la plus dangereuse dont elle se sert sans aucun scrupule. Tantôt charmante, tantôt sexy, tantôt boudeuse, la jeune femme connaît le poids de l'expression faciale et joue parfaitement des moues pour obtenir ce qu'elle veut.

Au niveau des formes et des courbes de la jeune femme, la seule chose qu'il y a savoir dessus, c'est qu'elle n'a rien à envier à ses semblables. Du haut de son mètre soixante et d'une carrure athlétique, l'agent du CP-4 ne cache pas ses courbes bien que généralement, elle préfère les vêtements amples pour se sentir plus à l'aise.

Ses vêtements, parlons-en justement, disons qu'elle n'a pas de tenue à proprement parlé si ce n'ai qu'une combinaison noire qui lui va à ravir lors de ses missions pour être le moins repérable possible. Mais étant généralement en immersion au sein de l'ennemi, elle penche généralement plutôt pour des robes ou des vêtements qui la mettent en valeur. Quoi de mieux qu'un ennemi séduit pour en tirer des infos ?
Histoire : "Une éducation presque encadré."


Née de père inconnu, Jélina-Rose a vue le jour un après-midi d'été, dans la prison d'Impel Down. Sa mère, connue du gouvernement, mais pas de la jeune fille avait été incarcérée dans la prison de haute sécurité du gouvernement. Son identité devait rester secrète. Certaines rumeurs laissaient même entendre qu'elle avait été mise enceinte après son arrivée dans la prison. Mais comment le directeur aurait-il pu laisser passer ça ? Quoi qu'il en soit, le gouvernement tout-puissant étouffa vite l'affaire avant que la rumeur ne se propage aux oreilles du monde. Les dirigeants n'aiment pas tellement que les scandales soient rendus public. Des mesures avaient été prisent pour éviter toutes sortes de problèmes... Mais à l'arrivée que faire de ce nouveau-né ? De cette petite fille innocente qui venait de voir le jour pour la toute première fois ? Une âme innocente venait de naître au beau milieu d'un enfer carcéral où tout les plus grands criminels du monde se donnaient rendez-vous pour expier leurs péchés.

Naturellement, la petite fille fut retirée à sa mère quelques heures après sa naissance. Remise au gouvernement par le directeur de la prison, la petite créature qui n'avait encore conscience de rien à cette époque fut classée "pupille de l'état." Son dossier fût archivé confidentiel et le secret de sa naissance restera un mystère pour le restant de sa vie. Le bébé était devenu une orpheline comme tant d'autres. Mais l'histoire ne s'arrêta pas là.

Née au mauvais endroit et de mauvais parents, la petite avait tout pour échouer dans la vie. "On ne naît pas tous égaux." Heureusement pour elle, elle avait eu la chance de naître au bon moment. La petite était robuste et forte pour son âge, elle fut personnellement choisie au berceau par le Chef des Armées Tengoku pour participer à une étude sur le comportement des individus. Elle fut placée et élevée pendant sa petite enfance au sein d'une famille aimante qui ne pouvait pas avoir d'enfant dans une cité aux allures de forteresse de luxe et reçu tout l'amour dont avait besoin un enfant sain d'esprit.

Un jour, alors que l'enfant tenait à peine sur ses deux pieds, deux hommes tout de noir vêtu étaient venus extirper la gosse à ses parents de substitution. La jeune fille ne s'en souvient plus, mais la séparation avait été difficile pour ses parents. Jélina-rose fut emmené dans un établissement qui ressemblait quelque peu à une académie. Mise en compagnie de neuf autres enfants de son âge, elle reçut le titre de "sujet numéro 7." C'est comme ça qu'elle se fût appelée durant toute sa petite enfance. Les neuf autres bambins qui étaient avec elle, n'avaient rien de particulier à première vue, ils avaient tous étaient choisi par la même personne, à savoir Tengoku.

Depuis ce jour, les journées étaient cadencées inlassablement par l'entraînement physique et les études théorique. Bien logés et libres de tout mouvements au sein de la résidence, les enfants étaient des prisonniers sans même s'en rendre compte. Les jours, les mois et les années se suivirent et se ressemblaient toutes. Des affinités naissaient entre le sujet 7 et les sujets 2-4-6 et 10. Les enfants riaient, jouaient et devenaient de plus en plus complice. Tant qu'aux autres, bien que n'étant pas bien méchants, disons que le courant ne passait pas plus que ça entre la jeune fille et ces co-sujets. La relation de la jeune fille avec ces individus étaient plus de courtoisie qu'autre chose.

Au cas où vous ne l'auriez pas deviné, "Jelina-Rose Van der Snash" n'est pas le véritable nom de naissance de la petite. Elle n'en avait pas d'ailleurs. C'est vers un âge ou les enfants ont commençaient à devenir créatifs et instruits qu'ils eurent le droit de se choisir eux-mêmes un prénom et un nom. Le sujet numéro 7 ainsi que ses compagnons n'avaient pas idée de ce que cela représentait. Ils étaient juste heureux d'avoir le droit de choisir leur propre nom avec lequel ils assureront leur propre lignée une fois adulte. Mais ce nom n'était uniquement que pour se présenter au monde extérieur.

Après ce jour, les choses commençaient à changer. Un matin, un homme venu à l'académie se présenta sous le statut du Chef des Armées, Tengoku. Aucuns des jeunes ne savaient qui était cet individu, mais très vite l'homme leur expliqua que c'était lui qui les avait choisis pour venir ici. Il vanta la chance qu'ils avaient d'être ici et que c'était une occasion unique. Son charisme, sa prestance et son élocution claire et chaleureuse ne pouvaient que mettre Jélina-Rose en confiance. Ils étaient alors que des adolescents, perdus entre l'enfance et l'âge adulte et il leur annonça qu'à partir de ce jour, les choses allaient changer. Changer certes, mais dans quel sens ? Des tonnes de questions et un seul homme pour y répondre, et c'était dire qu'il n'était pas pressé de le faire.

Le jour suivant était un examen écrit sur les méthodes de réflexion... "Pensez-vous que l'homme est froncément mauvais ? Et bien, je dirais que tout le monde veut être gentil et faire le bien. Ils essayent, mais échouent." Ce n'est là qu'un exemple parmi tant d'autres, il y avait un total de 27 pages de ce genre de question, pour une journée entière d'examens. Cette journée fut éprouvante pour tout le monde au niveau psychologique. Et ce ne fut que le commencement.

Le lendemain, l'ordre de quitter la résidence était donné.  Tous empruntèrent un navire, c'était pour eux la première fois qu'ils avaient conscience de partir quelque part en mer. Le monde extérieur était beau et avait tant de choses à leur faire découvrir... Ils arrivèrent donc sur une île, composée uniquement de faunes et de flores. Avant de les lâcher dans cette nature sauvage, les instructeurs remirent un paquetage à chacun des sujets et délivrèrent ce message. "Survivez, et vous saurez pourquoi vous êtes en vie." Sur ceux, le navire s'éloigna, laissant seuls les dix adolescents sur une terre inconnue et hostile.

Finalement, ce ne fut pas si compliqué que ça pour les adolescents. Très vite un campement se forma, ainsi que la répartition des tâches au sein de la nouvelle communauté autonome. Il y avait aisément de quoi se nourrir et avec les plantes, ils pouvaient récupérer de l'eau chaque matin grâce à la rosée. Les arbres fournissaient le matériel nécessaire pour faire un abri de fortune et Jélina-Rose avait été assignée pour le groupe de la pêche. Elle devait ramener le plus de poissons possible pour s'assurer une alimentation consistante pour se maintenir en vie, avec l'aide du sujet numéro 4, pour ne pas l'appeler par son nom. Ils se rendirent tous deux chaque matin sans faute sur la plage pour s'occuper de l'approvisionnement. Mais le poisson n'était pas la seule source d'alimentation des jeunes gens, il y avait aussi la chasse ! Ses amis, les sujets 2 et 6 étaient assignés à cette tâche. Tant qu'à son autre amie, le sujet numéro 10, elle avait attrapée un vilain virus quelques jours seulement après leur arrivée.

Jélina-Rose se rapprocha de plus en plus du sujet numéro 4. Il était devenu son ami depuis l'académie et les corps changeant des deux adolescents ne les laissaient pas indifférent l'un envers l'autre. Un jour, le sujet 2 revint de la chasse seul, il était déboussolé et avait perdu la trace de son compagnon. Les adolescents formèrent une escouade pour partir à la recherche du sujet numéro 6. En vain. Son amie, le sujet numéro 10 périt peu de temps après de son infection. Le deuil de Jélina-Rose était total, elle avait perdu tout envie de se battre comme la plupart de ses camarades. Les questions sans réponses commençaient à semer la zizanie au sein du groupe qui se divisa en deux camps bien distincts. Jélina-Rose partie du campement avec le sujet numéro 2 et 4, mais au vu de la complicité entre les deux individus, le sujet 2 se trouva vite mis à l'écart avant de disparaître à son tour dans cette immense jungle. Le jeune couple se retrouva seul et détaché du reste des sujets. N'ayant aucune preuve de la potentielle mort des sujets 2 et 6, ils se rassurèrent l'un l'autre comme ils le pouvaient.

Les jours devenaient de plus en plus durs, à deux la vie à l'état sauvage était bien plus difficile, il fallait se relayer pour dormir, chasser, faire du feu et chaque tâche devenait vite une véritable épreuve. D'autant plus que des carnivores vivaient dans cette jungle et que c'était loin d'être une promenade de santé. Les deux individus n'avaient pas quitté la région de la plage, au cas où un navire viendrait les chercher. Ils se contentèrent de longer la côte, ça faisait maintenant des jours, des semaines, après tout la notion du temps était relative sur un tel endroit et tout repaire était totalement flou dans la tête des jeunes gens. Seule la faim et leur survie importaient réellement au fond. En tout cas, les jeunes n'avaient toujours pas parcouru le tour complet de l'île. C'était pour dire à quel point elle était vaste et étendue.

Une nuit, alors que le jeune couple était allongé sur la plage, le ciel était bien éclairé, les étoiles illuminaient le ciel de mille feu. Tous deux se contentèrent de les regarder en se tenant la main et en profitant du temps présent. Ils étaient si fatigués et épuisés que les petits plaisirs simples étaient les meilleures. Ils restèrent là, allongé sur le sable à veiller l'un sur l'autre jusqu'au petit matin. Le lendemain fut plus rude, et ce, dés le levé. Un cri venant de la forêt les avait alerté de quelque chose, le garçon partit en direction du bruit pour aller voir ce qui se passait, laissant Jélina-Rose seule et livrée à elle-même sur la plage ou le jour venait à peine de se lever. La jeune fille n'était pas rassurée, elle était confrontée à une situation de panique et d'angoisse, quand elle vit un visage familier sortir de la forêt. Il s'agissait de son compagnon, le sujet 8. Il avait l'air en piteux état et implorait l'aide de la jeune femme. Jélina-Rose, de par sa bonté naturel et son respect pour la valeur d'une vie se dirigea vers lui, et ce malgré les récents différents qui les opposaient. C'était avant de le voir se faire dévorer par un tigre géant juste sous ses yeux. La scène était spontané, atroce et affreuse à voir, Jélina-Rose était en première loge pour assister à ce spectacle. Dans un élan de recul, elle trébucha pour tomber en arrière et très vite, la bête en avait fini avec son compagnon.

La bête bondit sur la jeune femme au sol dans l'optique de n'en faire qu'une bouchée. Jélina-Rose ferma les yeux au moment où elle voyait sa vie prendre fin quand soudain, plus rien. Le tigre géant, la forêt, le sable, la mer, tout ! Tout avait disparu en un instant pour laisser place à une grande pièce vide, avec les 6 sujets restant à l'intérieur. La surprise fut totale pour les jeunes adultes, maintenant grandit, qui ne comprenaient rien à ce qui se passait.

Une porte s'ouvrit et Tengoku fit son apparition. Il s'exprimait d'un ton clair et déclara : "Je vous félicite, vous venez tous les six de réussir à tenir 24H en terrain hostile. Aller rejoindre vos camarades, ils sont dans la salle à manger." Puis l'individu reparti aussi rapidement qu'il avait débarqué. Dans le haut de la pièce, il y avait une énorme vitre teintée sur laquelle Jélina-Rosa posa son regard avant de partir avec les autres. En sortant, les sujets s'aperçurent qu'en fin de compte, ils n'avaient pas quitté l'institut, depuis le début. Tout ceci n'était qu'une simulation et le temps passé sur l'île avait paru bien plus long qu'une simple journée. Comment était-ce possible ? Toujours autant de questions sans réponse.

La jeune fille rejoignit ses camarades disparus durant l'aventure. Autant dire que l'ambiance était tendue et extrêmement silencieuse après une telle expérience. Contre toute attente, la joie de revoir ses amis en vie ne fit pas exploser la jeune femme de joie. Le déjeuner se déroula dans la gêne et l'incompréhension totale. Sans compter tout ce que chacun d'entre eux pouvaient bien ressentir à cet instant. Jélina-Rose tant qu'à elle ne pensait qu'au sujet numéro 4, elle n'oubliait pas ce qu'il s'était passé entre eux et comment elle aurait pu mourir, car il l'avait abandonnée. Mais le jeune garçon évitait le regard de la jeune femme et n'était pas très réceptif au fait qu'elle le cherchait du regard. Après le repas, les sujets 2,6,8 et 10 ont été conviés à bien vouloir quitter l'institut. Leur direction était à la base Marine de Marineford.  Après un au revoir plutôt bref, ils quittèrent tous les quatre l'académie, Jélina-Rose ne les revues jamais.

La suite allait continuer sans eux. Jélina-Rose se retrouvait maintenant seule, n'étant pas très proche des sujets 1,3,5 et 8 et ayant été déçue par le sujet 4, celui-ci le lui rendait très bien. Depuis qu'il l'avait abandonné à son sort sur l'île, il ne lui adressait plus un mot et ne posait plus ne serait-ce que son regard sur elle. La jeune fille était seule comme elle ne l'a jamais autant été de sa vie. Par la suite, les instructeurs de l'académie laissaient filtrer une information capitale. Était-ce voulu ? Aucun d'eux n'aurait su le dire, mais maintenant la rumeur était lancée, comme la numérotation des sujets n'avait pas été attribuée au hasard. L'ordre serait donc calculé suivant les chances de réussite de chacun. Plus le numéro était faible, plus le sujet avait statistiquement de chance de mener à bien le projet. Autant dire que cette nouvelle fut vite prise au sérieux par les jeunes recrues et certains n'hésitaient à prendre la grosse tête, semant la zizanie au sein des compagnons.

En y repensant bien, c'est vrai que l'ordre aurait pu sembler plausible. Les adolescents se connaissaient depuis presque toujours, et Jélina-Rose pensait de plus en plus que ce "classement" soit réel. Bien que ses amis, les sujets numéros 2 et 6 avaient été éliminés avant elle, le classement ne suivait pas vraiment la logique des statistiques qui avaient été mentionnées. Si c'était le cas, il ne resterait que les plus petits numéros encore en liste. Était-ce une information erronée qui avait délibérément fuitées ? Mais, pourquoi ça ?

En tout cas, les jours qui suivaient été bien différents de ceux que les jeunes gens avaient connus. Ils reprirent tous les six leur train-train à savoir entraînement et étude, sans oublier le brin d'apologie à l'encontre du gouvernement mondial et de la justice idéalisée. A partir de ce moment, une compétition entre les sujets étaient née en même temps que la rumeur. Jelina-Rose se refusait d'y croire, elle refusait de croire qu'elle était la deuxième personne la plus faible après le sujet numéro 8 ! La jeune femme se dévoua corps et âme à son entrainement, à ses études, mais ce n'était pas la seule à le faire et les résultats se sentaient. Malheureusement pour elle, les faits étaient bien là, il était clair que certains des sujets avaient ce don exceptionnel qu'est le talent. Chose que la jeune femme n'avait visiblement pas avec elle.

Après quelques mois d'une reprise d'entraînement intensif, un instructeur réuni les six adolescents dans la cour de l'académie, derrière lui se tenait un piédestal avec un étrange objet sur le dessus. Il nous expliqua que c'était un fruit du démon. Les jeunes gens les avaient étudiés, mais c'était la première fois qu'ils en voyaient un en vrai. Il faut dire que ça ne courrait pas les rues, mais les instructions étaient claires. "le premier qui attrape ce fruit aura le droit de le manger." Mais l'instructeur ne semblait pas bouger d'un pouce. Jélina-Rose en conclut qu'il était donc là pour monter la garde. Voyant une opportunité de se démarquer, la jeune fille utilisa le Soru, un art qu'elle avait appris et perfectionné depuis sa plus petite enfance, cependant, elle fut prise de vitesse par le sujet numéro 1. Sa technique était meilleure que celle de Jélina-Rose et de loin, il arriva donc au niveau du fruit avant les autres, mais au moment de s'en emparer, le doigt de son compagnon et ancien ami le sujet numéro 3 traversa sa poitrine, c'était le Shigan. Par la suite, l'amoureux de Jélina-Rose, le sujet numéro 4 entra en conflit avec les deux autres, laissant les sujets 5,7 et 8 de côté. Un deuxième combat débuta en plein milieu de la cours sous les yeux attentifs de l'instructeur qui n'avait pas bougé d'un cil.

Jelina-Rose se refusait de combattre ses compagnons pour le bien d'un projet stupide, son manque de conviction n'était pas ressenti par ses camarades qui n'hésitaient pas à la frapper et à user des techniques de Rokushiki sur elle. Son état était vite devenu critique et la jeune femme avait perdu rapidement connaissance... Mais la lutte pour la victoire était toujours en cours et personne ne savait qui allait l'emporter. Quand Jelina-Rose rouvrir les yeux, elle était allongée sur le dos, son corps était engourdi et lourd. Sa vision était trouble et la jeune femme avait froid. Elle leva une main vers le ciel pour s'apercevoir qu'elle était remplie de sang. Son sang ?! Le combat faisait toujours rage entre les sujets restant, mais il était impossible pour la jeune femme de savoir qui avait le dessus sur l'autre. Son corps refusait de bouger et avait été déjà bien assez malmené comme ça.

Soudain, le bruit se dissipa... Le combat était terminé et une silhouette se dressa au-dessus du visage de Jélina-Rose... Il s'agissait du sujet numéro 4 qui s'accroupit à ses côtés, surélevant légèrement la tête de la jeune fille. Il lui chuchota quelques mots à l'oreille avant de s'écrouler sur le sol, mais après cela, la jeune femme perdit connaissance, et puis plus rien de nouveau.

Jélina-Rose se réveilla en sursaut, attachée et alitée en étant reliée à plusieurs tuyaux. Peu de temps après son réveil, la jeune femme se sentait changée et bouleversée, sa vision était obstruée par d'étranges ondes et variations de couleurs. Un homme était là à son chevet, il s'agissait de Tengoku, qui la félicita pour sa victoire. Victoire ? Mais de quelle victoire voulait-il parler ? L'homme lui expliqua que le véritable gagnant été le sujet numéro 4, mais qu'il avait sacrifié sa place pour l'offrir à la jolie brune. Jélina-Rose ne s'était pas battue et avait donc échouée à l'ultime examen et pourtant, le commanditeur de tout cela ne semblait pas déçu de ce résultat final. Il affirma que des erreurs avaient été faites en confirmant la rumeur des numéros. La jeune femme pouvait maintenant voir les réels sentiments et intentions de cet étrange homme qui paraissait plus que sincère. Il lui tendit un épais dossier avant de sortir de la pièce pour laisser Jélina-Rose se reposer un peu. Dans le dossier se trouvait le questionnaire qu'ils avaient tous rempli le jour où Han s'était présenté. La jeune femme avait obtenue la meilleures note sur les 10 dossiers.

Après ce jours, il la prit sous son aile. La jeune femme ne comprenait pas comment elle avait pu obtenir les pouvoirs de ce fruit du démon alors que d'autres de ses camarades avaient une maîtrise parfaite des six pouvoirs du Rokushiki alors qu'elle-même ne les connaissaient pas tous. Beaucoup d'interrogations, mais encore une fois trop peu de réponses.

La jeune femme resta quelque temps avec le chef des armées, il la guida vers la voie de la justice, il avait une totale transparence sur ses émotions et ses intentions, était-ce parce qu'il y croyait dur comme fer ?  En tout cas, la jeune femme buvait ses paroles, elle avait enfin un semblant de figure paternelle sur qui s'appuyer. Elle demanda sans arrêt ce qu'étaient devenu ses anciens amis, Tengoku lui expliqua qu'ils avaient tous rejoint les rangs de la marine, mais qu'elle, elle allait travailler pour une toute autre cause... Maintenant devenue une femme clairvoyante, Han lui confia qu'elle allait être placée sous le commandement d'un certain “Myst”. Il le décrit comme quelqu'un de professionnel, qui savait ce qu'il faisait. Dès la première rencontre avec cet homme, il l'assigna directement  sans même la connaître au Cipher Pol 4. La jeune femme connaissait cette section et ce qu'elle faisait, mais elle ne savait pas quel allait être son rôle au sein de ce groupe.

Présentation IRL -

Pseudo : Jelly ? ^^
Âge : 24 ans
Comment as-tu rejoins le Forum ? Membre, il y a quelques temps maintenant =x
Code du Forum : Validé !!
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku D. Shirotsune
Caporal
avatar
Messages : 1992
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 27
Localisation : Un asile, sur une île dans l'océan pacifique.

Feuille de personnage
Puissance: 700
Niveau Réputation: 2
Berrys: 3 000 000

MessageSujet: Re: Faites place à Jélina-Rose !   Mar 13 Sep - 20:28

Bienvenue sur OPL

○ Orthographe : 120/150
○ Longueur : 150/150
○ Originalité : 250/300
○ Total : 520/600

○ Réputation : Niveau 3
○ Berrys : 2 000 000 de Berrys

○ Commentaires : On prend les mêmes et on recommence ? Ta présentation était réussie et j'avais bien aimé, donc ce n'est pas un souci. L'idéal aurait été d'en profiter pour corriger les quelques fautes qui te faisaient défaut, mais ce n'était pas très gênant. Au final, bien que ça reste le même personnage, c'est une bonne présentation. On ne change pas les bonnes choses après tout ! En tous cas, bon retour parmi nous.

Tu commences ton aventure avec 580 de Puissance (520 Note Présentation + 60 Bonus Camp) et 2 000 000 de Berrys. Pour le Fruit, c'est bien sûr OK.
Revenir en haut Aller en bas
 

Faites place à Jélina-Rose !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Faites place aux vieux!
» Faites place.
» ♦ lina-rose. I could be the one
» Faites place ! /Jonas
» Duke ~ "Reculez, et faites place au vrai, au seul talent, celui qui coûte cher !" | No post.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de partir à l'aventure :: Présentation :: Agents du Gouvernement validés-