Partagez | 
 

 Le temple du Dragon du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agnes Khun
Civil
avatar
Messages : 386
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 20
Localisation : En cours, veuillez patientez ...

Feuille de personnage
Puissance: 530
Niveau Réputation: 3
Berrys: 2 000 000

MessageSujet: Le temple du Dragon du Nord   Lun 22 Aoû - 13:44

Décidemment j’avais l’impression d’accomplir plus de boulot dans l’ombre que dans la lumière et en fin de compte ce n’était pas pour me déplaire. Je commençais à éprouver un plaisir éthique à ce que les choses soient faites dans le bon ordre des choses. La pluie tombe du ciel, elle noie le royaume terrestre, ruissèle jusque dans les rivières, dans les lacs ou les océans puis s’évapore, se condense, forme des nuages avant de retomber sur terre sous forme de gouttelette. Ainsi était le cycle de l’eau et rien ne pouvait y déroger. De mon côté je commençais à voir les affaires de la même manière. Mon mécène passe des contrats, des biffs, des accords et me paye pour aller voir sur le terrain ce qu’il se passe lorsqu’un grain de poussière récalcitrant se glisse dans les rouages de la machine bien huilée. Il était l’un des rares à ne s’être jamais fait pincé dans le milieu depuis tout ce temps et je commençai à comprendre pourquoi. Il ne se risquait jamais à faire le sale travail lui-même oh non, jaaamais. Il préférait envoyer des gens quitte à devoir s’y reprendre plusieurs fois, envoyer de plus grosses équipes, payer des mercenaires plus chers et dans le pire des cas, rayer de la carte toute opposition. Oui, son ascension dans le monde politique était teintée de sang, oui, il le vivait bien et surtout oui, il était bien en place. Personne n’osait se frotter à lui dans ces sphères de moyen étage et même plus haut, son nom commençait à apparaitre sur les lèvres. En fin de compte, mon mécène n’était pas n’importe qui, je pouvais m’estimer « chanceux »

C’est peut-être parce que
j’avais réalisé mon sort que je m’étais tant de zèle à la tâche. Parce que je n’étais pas sous les ordres de n’importe qui et pire encore, je tenais à ma vie. Nul doute que si je me risquai à désobéir, il saurait me le faire payer. La violence n’est pas une fin en soi-même cependant elle est convaincante et j’allais le démontrer encore aujourd’hui. Quelque part dans les montagnes se trouve l’un des 4 temples de moines vénérant les dragons des 4 éléments. Loin de moi l’idée de vouloir les déranger de leur quiétudes mais bon, les ordres sont les ordres. Accompagné de 3 gorilles plus musclé qu’une armoire à glace mon boss m’avait demandé d’aller prendre des nouvelles et de « s’assurer que rien ne leur était arrivé » autrement les malheureux n’avaient pas payé leur taxe de protection et j’allais sur le terrain pour leur rappeler que nous n’étions pas le genre de personne à attendre. On leur avait déjà laissé 2 semaines de retard ce qui n’est pas dans nos habitudes. Mais vu les circonstances «  atténuantes » nous avions était clément néanmoins, sa patience a des limites. Moines ou pas, dans un coin perdu ou non, il était temps de passer à la casserole.

Depuis peu j’avais décidé d’opérer masqué pour certaines missions par soucis d’avenir. Si j’aspirai à vouloir grimper dans les échelons également il valait mieux que je ne sois pas connu comme « le chien de garde » ça pourrait jouer en ma défaveur. Et puis lorsque l’on porte un masque, on joue un personnage, ça aide à soulager le subconscient, on se dit que ce n’est pas vraiment nous mais plutôt notre personnage qui le veut et qu’on n’a pas le choix. C’est ainsi que j’incarnai « L’Eclair Bleu » . Pourquoi me direz-vous ? Et bien c’est simple, grâce aux pouvoirs du fruit du démon que j’ai ingéré, lorsque je décide d’agir à pleine vitesse tout ce que l’on distingue est un éclair bleuté résultant de la foudre et de la couleur argenté de mes cheveux. Ce n’est pas moi qui avait trouvé ce surnom, un jour alors que j’étais en opération l’un des malheureux à qui je venais d’infliger une sérieuse correction geignait sur le sol un charabia incompréhensible. Tout ce qu’il en ressortait d’audible fût « je n’ai rien pu faire contre cet éclair bleu » Un peu mystique mais cela m’allait à ravir. C’est ainsi que la légende débuta.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le temple du Dragon du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des créatures du passé au temple du dragon céleste.
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» How train your dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Direction l'aventure ! :: Les Mers bleues :: North Blue :: Autres lieux de North Blue-